Al Hamra

©UlyssePixel
vue-al-hamra

Al Hamra, la pépite des Monts Hajar

Terre de merveilles naturelles et sauvages, le Sultanat d’Oman dévoile également des villes et villages attachants, bercés de traditions et d’authenticité. Parmi eux, Al Hamra séduit le visiteur par son charme et son aura des temps jadis. Situé à 50 kilomètres de Nizwa, dans la province d’Al Dakhiliyah, le village jouit d’une localisation superbe entre palmeraies et montagnes majestueuses. C’est là, en plein cœur du Hajar occidental que vous découvrez une pépite historique et architecturale qui s’affiche en bonne place sur la liste du riche patrimoine omanais.

vieux-souk-al-hamra

©maurusasdf

Un voyage dans le temps

Nichée dans une oasis luxuriante au pied du Jebel Akhdar, cette petite bourgade est unique dans le paysage omanais et mérite assurément le détour. Vieux de près de 400 ans, c’est le plus ancien village du Sultanat et certainement l’un des plus charmants. Il est réputé pour son architecture traditionnelle de style yéménite. Hautes de deux ou trois étages, les maisons, construites selon des techniques ancestrales, révèlent des façades de terre battue parsemées de petites fenêtres et abritant d’étonnantes charpentes en palmiers.

palmeraie-al-hamra

©Sergio Pitamitz/Danita Delimont

Une visite à Al Hamra s’apparente à une fabuleuse remontée dans le temps. Fief de la tribu des Al Ibriyins, le village demeure aujourd’hui un témoin vivace de l’histoire de la région et du pays. Bien qu’une partie soit abandonnée, l’ensemble reste bien conservé. Des travaux d’aménagements sont effectués, signe de la volonté du gouvernement omanais de réhabiliter progressivement l’ensemble de la bourgade.
Le village compte une place principale et un souk. Il fait bon se balader au fil de ses ruelles étroites bordées de palmiers-dattiers et traversées de falajs, cet ingénieux système d’irrigation traditionnel si caractéristique des palmeraies du Sultanat.

ville-al-hamra

©pixs:sell

Le village abrite aussi un lieu des plus surprenants : cachée dans la partie ancienne du village, Bayt El Safa est en fait une ancienne maison omanaise restaurée et transformée en véritable musée vivant. Accueilli par des femmes de la localité, vous voilà conduit à l’intérieur pour découvrir en détail la vie quotidienne des habitants dans l’ancien temps. De la fabrication du pain au tissage, en passant par la torréfaction du café, et la préparation d’onguents selon des recettes transmises de mères en filles, vous appréciez la mise en scène frappante de réalisme et en apprenez plus sur les traditions du pays. Une parenthèse suspendue au cours de laquelle vous profitez d’instants chaleureux d’échange et de partage avec les hôtes autour d’un café à la cardamome et quelques dattes.

vieille-ville-al-hamra

©Rafael Ben-Ari

Ne manquez pas de compléter votre exploration de la région du Jebel Akhdar par un tour au village voisin de Misfat Al Abreyeen situé à 7 kilomètres de là. Perché à 1000 mètres d’altitude, ce dernier dévoile sa douceur de vivre au travers de ses maisons traditionnelles nichées au cœur des plantations en terrasses, et prolonge à merveille votre aventure dépaysante dans les superbes Monts Hajar.