Salalah

©ali
dromadaire-salalah

Salalah, royaume de l’encens

Capitale de la région du Dhofar au sud du pays et deuxième ville du Sultanat, Salalah ravit le visiteur par son authenticité, son climat atypique marqué par la mousson et sa douceur de vivre. Entourées par les montagnes, par le désert et l’océan Indien, la ville et la région regorgent de richesses naturelles, archéologiques et culturelles. Forte d’une histoire forgée au fil des siècles et des caravanes marchandes d’antan, Salalah doit sa renommée à l’encens, trésor du Dhofar. Découvrez un autre visage du Sultanat et embarquez pour Salalah et le magique Dhofar.

cascade-salalah

©Mahmoud

Le jardin d’Eden du Sultanat

Bordé par le Yémen, le Dhofar révèle un paysage superbe et contrasté : des plages, des montagnes, et les dunes de Rub Al Khali, le désert de sable le plus étendu au monde. La région se caractérise par une période de mousson venue d’Inde : le Khareef s’étend de juin à septembre et transforme littéralement le paysage qui, de sec et aride, devient luxuriant. La température grimpe, les wadis et les cascades se gorgent d’eau et les montagnes se parent de verdure. À Salalah, ce phénomène météorologique est célébré durant le Festival de la Mousson qui se tient de mi-juillet à fin août. Durant six semaines, l’évènement met à l’honneur les traditions et la gastronomie locales autour d’un programme varié.

mousson-salalah

©SAYED SADIK HUSSAIN

Ville portuaire située en bord de mer d’Arabie, Salalah est lumineuse avec ses palmiers, ses cocotiers, et ses maisons aux façades blanches. La ville abrite un site archéologique majeur classé au patrimoine mondial par l’Unesco : les ruines d’Al Baleed. De cet ancien port marchand du XIIe siècle, il reste aujourd’hui quelques murs fortifiés ainsi que les vestiges d’une mosquée et d’un palais antique dont il est dit qu’il fut celui de la Reine de Saba.

Non loin de là, le Musée de l’Encens retrace l’histoire de cette résine précieuse qui a contribué à la prospérité de la ville et de la région durant des siècles. Une exploration des vallées environnantes permet de découvrir les arbustes de Boswellias, ou arbres à encens, et de fouler la mythique « Route de l’Encens » classée elle aussi par l’Unesco. Ne manquez pas de faire un tour dans l’un des souks de Salalah pour faire le plein de ce trésor parfumé, réputé comme étant le meilleur du monde.

route-salalah

©pixs:sell

À 30 kilomètres au nord-ouest de la ville, le Tombeau du prophète Job est le lieu saint le plus important du Dhofar. Le sanctuaire accueille les croyants des trois religions monothéistes ainsi que les visiteurs.
La superbe route côtière de Salalah vous mène à Mirbat, charmante petite ville de bord de mer, et à Mughsayl. Cette dernière est célèbre pour son impressionnant geyser d’eau de mer jaillissant à 4 mètres de hauteur. Le Dhofar dévoile également des plages sublimes aux étendues infinies où il fait bon profiter de pauses baignades, ainsi que des spots de plongée aux fonds marins multicolores.